Suivez ce blog via Facebook

mardi 28 mars 2017

US scientists launch world's biggest solar geoengineering study


https://www.theguardian.com/environment/2017/mar/24/us-scientists-launch-worlds-biggest-solar-geoengineering-study

Le constructeur automobile Ford a confirmé mardi des investissements totalisant 1,6 milliard de dollars canadiens (1,2 milliard de dollars américains) dans ses usines du Michigan qui ont été salués par le président Donald Trump

«Des boulots, des boulots, des boulots», a affirmé M. Trump dans un tweet peu avant la publication du communiqué de Ford.

Il s'agit en fait de la confirmation d'investissements décidés à la fin de 2015 dans le cadre d'un accord avec le syndicat du secteur automobile UAW.

Le plus gros des investissements va profiter aux usines du Michigan qui vont assembler les nouveaux modèles Bronco et Ranger.

L'usine de moteurs située à Romeo va recevoir 150 millions de dollars US, ce qui permettra «de créer ou maintenir» 130 emplois, selon Ford. Enfin, un deuxième centre de recherche et de traitement des données va être créé dans le Michigan avec un investissement initial de 200 millions de dollars US.

Ford avait déjà annoncé en janvier un investissement de 700 millions de dollars américains aux États-Unis tout en renonçant à son projet de créer une nouvelle usine au Mexique.

Les constructeurs automobiles américains rivalisent d'effets d'annonce pour se mettre dans les bonnes grâces du président américain, qui a promis de faire revenir aux États-Unis les emplois industriels délocalisés à l'étranger, notamment au Mexique.

Ford a salué mardi sa collaboration avec le syndicat UAW qui s'est en retour félicité des investissements annoncés par le constructeur.

Ceux-ci étaient déjà prévus dans l'accord de branche signé entre le syndicat et les trois principaux constructeurs américains (General Motors, Ford et Fiat-Chrysler) à la fin 2015. Ford s'y était notamment engagé à investir 9 milliards de dollars dans ses usines américaines d'ici 2019 en y créant 8 500 emplois.

Source:

Corée du Nord: préparatifs d'un test nucléaire sur des images satellite

* Pyongyang a testé vendredi un moteur de fusée, une démarche qui pourrait s’inscrire dans son programme de création de missiles balistiques de longue portée, selon des sources au sein de la Défense américaine

Des images satellites datées du 25 mars montrent des préparatifs en vue d'un nouveau test nucléaire en Corée du Nord, affirment mardi les analystes de "38 North", un site internet qui fait autorité sur le régime nord-coréen.

Les images diffusées et analysées par les experts de "38 North", montrent la présence de véhicules et d'équipements (câbles de communication, pompes à eau) sur le site nucléaire de Punggye-ri dans le nord du pays, qui sont autant d'éléments cohérents avec la préparation d'un test nucléaire.

"La combinaison de ces facteurs suggère fortement des préparatifs bien avancés pour un test" nucléaire explique "38 North", tout en soulignant qu'il faut rester prudent avant de déclarer "qu'un test nucléaire est imminent". 

La semaine dernière des militaires américains étaient arrivés aux mêmes conclusions après avoir observé une "activité" autour de sites nucléaires en Corée du Nord. 

La Corée du Nord a déjà procédé à cinq essais nucléaires souterrains, dont deux en 2016, et tente de se doter de missiles intercontinentaux capables de transporter une charge atomique. 

Le pays fait l'objet de sanctions internationales pour ses programmes nucléaire et balistique et l'administration Trump n'a pas exclu la possibilité d'une action militaire contre Pyongyang, si le régime continuait à avancer dans son programme de missiles nucléaires.

Source:

dimanche 26 mars 2017

Le plus grand barrage de Syrie s'effondre partiellement près de Raqqa

* Syrie : la bataille de Raqqa se prépare

Le plus grand barrage de Syrie s'est partiellement effondré après avoir été endommagé par les combats près de Raqqa.

Le barrage de Tabqa (ou de Thawra), le plus grand de Syrie, s'est partiellement effondré dimanche en raison des combats opposant les terroristes de Daech aux Forces démocratiques syriennes (FDS) près de Raqqa, a annoncé la chaîne de télévision libanaise Al-Mayadeen.

« Une partie du barrage a été détruite en raison des combats dans ses environs », a indiqué la chaîne.

La centrale hydraulique de Tabqa a suspendu ses activités après que son poste de commande a été mis hors service par une frappe aérienne ou un pilonnage, d'après Al-Mayadeen qui se réfère à des sources informées.

Les spécialistes techniques ne peuvent pas se rendre à la centrale en raison des hostilités.

La centrale hydraulique de Tabqa a été érigée au début des années 1970 avec le concours de spécialistes soviétiques.

Les autorités syriennes ont déjà appelé la communauté internationale à intervenir et à mettre fin aux frappes aériennes visant les barrages sur l'Euphrate, frontière naturelle entre les provinces d'Alep et de Raqqa. Damas a prévenu que la destruction des barrages risquait de provoquer une vaste inondation qui emporterait des villes entières.

Les unités arabo-kurdes des FDS se trouvent à quelque quatre kilomètres du barrage. Elles cherchent à prendre le contrôle de la ville de Tabqa, le dernier fief de Daech sur la route menant vers Raqqa.

Les Forces démocratiques syriennes ne tentent pas de reprendre le barrage de Tabqa par crainte que les terroristes ne le fassent sauter.

La semaine dernière, le porte-parole des FDS Talal Silo a annoncé au journal El-Watan que l'opération d'encerclement de Raqqa prendrait 15 jours. Selon lui, les FDS lanceront ensuite l'assaut de la ville avec le concours des avions de la coalition internationale.

Située au bord de l'Euphrate, à 160 km à l'est d'Alep, la ville de Raqqa compte près de 300 000 habitants. Les terroristes ont pris le contrôle de Raqqa en 2013. Les troupes gouvernementales ont entrepris plusieurs tentatives de libérer la ville, sans succès. En 2014, l'armée syrienne a perdu le contrôle de la province de Raqqa.

Selon les experts, la ville de Raqqa peut abriter entre 3 000 et 4 000 terroristes.

Source:

samedi 25 mars 2017

Le Hamas accuse Israël d'avoir assassiné l'un de ses chefs militaires à Gaza

Mazen Foqaha a été tué vendredi soir de plusieurs balles dans la tête au pied de son immeuble. Il avait été libéré des prisons israéliennes en 2011.

Les médias affiliés au Hamas ont aussitôt interrompu leurs programmes pour couvrir l'évènement. Vendredi en début de soirée, un Palestinien de 35 ans présenté comme un haut responsable de la branche armée du mouvement islamiste a été tué d'au moins quatre balles dans la tête et dans la poitrine au pied de son immeuble, dans le quartier de Tel el-Hawa, au sud de la ville de Gaza. A en croire Izzat al-Rishq, un membre du bureau politique du Hamas cité par l'agence Maan, l'arme du crime avait été équipée d'un silencieux.

Les brigades Ezzedine el-Qassam, dans un communiqué publié quelques heures plus tard, ont accusé Israël d'être à l'origine de cet assassinat, et prévenu: «Quiconque joue avec le feu finira par s'y brûler, et l'ennemi paiera le prix de l'assassinat de notre martyr». Les autorités israéliennes, qui s'astreignent généralement au silence médiatiques durant la célébration du Shabbat, n'avaient pas commenté ces accusations samedi en fin de matinée.

Mazen Foqaha, originaire de Tubas (Cisjordanie), avait été libéré en 2011 des prisons israéliennes en même temps qu'un millier d'autres détenus, en contrepartie de la libération par le Hamas du soldat franco-israélien Gilad Shalit. Accusé d'avoir commandité de nombreux attentats suicides durant la seconde intifada, il s'était depuis lors établi dans la bande de Gaza où, selon les médias israéliens, il continuait de commander à distance certaines activités de la branche armée du mouvement en Cisjordanie.

Ismaïl Hanniyeh, qui dirige depuis 2005 le bureau politique du Hamas à Gaza et doit prochainement céder son siège pour prendre la tête du parti, s'est rendu vendredi soir à la morgue pour rendre hommage au défunt. Ses obsèques ont été célébrées samedi matin dans la principale mosquée de la ville, en présence de hauts responsables du mouvement et sous la garde de combattants en armes des brigades Ezzedine el-Qassam.

Enquête et soupçons

L'assassinat par balle d'un chef militaire du Hamas sur ordre d'Israël, s'il devait être confirmé, est présenté par les commentateurs palestiniens comme sans précédent. De nombreux dirigeants islamistes ont certes été «liquidés» par des tirs de roquette ou de missiles israéliens. Le plus célèbre d'entre eux fut sans doute le Sheikh Ahmed Yassine, fondateur et chef du mouvement, tué le 22 mars 2004 par un missile tiré depuis un hélicoptère de combat. Abdel Aziz al-Rantissi ne lui succéda à la tête du mouvement que pour être à son tour tué par une roquette venue du ciel, moins d'un mois plus tard. Le 14 novembre 2012, enfin, l'assassinat ciblé d'Ahmed al-Jabari par une frappe aérienne déclencha une guerre d'une semaine lors de laquelle 6 Israéliens et 160 Palestiniens furent tués. Mais les Palestiniens n'ont pas souvenir que les services secrets israéliens se soient aventurés à envoyer des tueurs dans les rues de Gaza depuis que le Hamas a pris le contrôle du territoire en 2007.

Le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Iyad el-Bozoum, a annoncé vendredi soir l'ouverture d'une enquête sur la mort de Mazen Foqaha. Des barrages de police ont aussitôt été érigés à travers la ville dans l'espoir de retrouver le(s) tireur(s). Les soupçons qui pèsent sur l'Etat hébreu, s'ils ne sont pas rapidement dissipés, menacent d'entraîner un regain de tension avec le Hamas. Salah el-Bardawil, membre du bureau politique du Hamas récemment élu, affirmait pourtant il y a quelques jours que la priorité du mouvement était de «préserver le calme» qui règne à la frontière entre Israël et Gaza depuis la guerre de l'été 2014, ainsi que de «négocier, dans la mesure du possible, une trêve de longue durée avec l'occupation».

Source:

jeudi 23 mars 2017

Dr. Phil, animateur d'un talk show américain très populaire, a exposé à son émission du 21 mars dernier des cercles de pédophilie impliquant des personnes de l'élite qui abusent de jeunes enfants de façon abominable


Les activités décrites par cette femme sont profondément troublantes, difficiles à croire, mais le Dr Phil confirme que son équipe a non seulement étudié le cas de "Kendall" pendant quatre mois, mais a également consulté des experts de l'application des lois qui ont confirmé son histoire. Dr. Phil a dit qu'il "croit à 100%" qu'elle dit la vérité.

Dr. Phil a permis d'exposer les crimes de réseaux de pédophiles dans lesquels prennent part des membres du gouvernement, des personnes très influentes et très riches. Des millions de téléspectateurs, ce mardi, ont entendu le témoignage de "Kendall", une ancienne esclave sexuelle. Elle a raconté que ses parents l'avaient intentionnellement mise au monde pour qu'elle devienne la proie sexuelle d'un trafiquant qu'elle appelle le "propriétaire". Elle dit qu'elle a été vendue à un réseau de pédophilie qui desservait des membres de l'élite du monde. Elle décrit ses plus lointains souvenirs comme étant un objet sexuel d'hommes et de femmes sadiques.

C'est la première apparition publique de "Kendall" après avoir échappé à l'homme qu'elle appelle son "propriétaire". Elle dit avoir été forcée à participer à des actions qui choquent la conscience: elle a été forcée de violer des enfants de 5 ans et avoue même avoir été forcée de tuer un bébé par son "propriétaire".

"Kendall" dit qu'elle peut faire la différence entre les enfants nés dans l'esclavage sexuel et ceux qui ont été kidnappés puisque ceux qui ont évolué depuis leur jeune âge dans les réseaux de trafic humain sont plus dociles et moins en colère puisque c'est la seule réalité qu'ils ont connue.

Lorsque Dr. Phil lui a demandé quel âge elle avait quand elle a été violée pour la première fois, elle a dit que c'était avant qu'elle ne puisse parler, vers l'âge de 2 ans.

Elle dit qu'elle ne sait même pas son âge réel puisqu'elle a été une esclave sexuelle toute sa vie, victime de la traite dans le monde entier pour être molestée et violée par les élites de la société, y compris des responsables de haut-rang de l'application de la loi, de grands propriétaires de franchise de sport et même des politiciens américains.

Elle dit avoir donné naissance à 3 enfants en captivité, qui lui ont tous été enlevés par son "propriétaire" pour, pense-t-elle, être à leur tour des esclaves sexuels.

«On m'a permis de tomber enceinte parce que les hommes payent pour cela", a déclaré "Kendall".

Un de ses souvenirs parmi les plus terribles est celui d'une "partie de chasse" d'un groupe de pédophiles sur une de leurs grandes parcelles de terres privées: de nombreux enfants courent et se cachent, transis par la peur, comme des «proies» à être chassées. Les pédophiles chassent les enfants, ils les violent et les torturent une fois capturés.

Kendall a décrit comment les politiciens pédophiles aimaient l'orner de vêtements de designers, avec les cheveux bien coiffés et un maquillage qui lui donnait l'apparence de la classe et de la sophistication. Elle explique qu'elle et les autres enfants ont souvent été enfermés dans des cages suspendues au plafond et qu'ils étaient souvent drogués avant d'être transportés dans l'obscurité de la nuit.

Elle affirme qu'elle a été victime de politiciens pédophiles de haut niveau et que beaucoup de politiciens américains ont violé des enfants pendant de nombreuses années.

Elle croit que si ces crimes ont été si fermement cachés de la vue du public c'est que des responsables de haut niveau de l'application des lois ont également été impliqués dans ces réseaux élitistes de pédophiles.

*L'acteur Elijah Wood accuse Hollywood d'abriter un nid de pédophiles: l'acteur du Seigneur des Anneaux explique que les acteurs les plus jeunes sont des proies pour de nombreux pontes d'Hollywood, qui ne sont pas inquiétés
http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2016/05/lacteur-elijah-wood-accuse-hollywood.html

Les victimes de l'ex-animateur de la BBC Jimmy Savile âgées de 8 à 47 ans
http://www.lemonde.fr/europe/article/2013/01/11/scandale-jimmy-savile-les-victimes-de-l-ex-animateur-de-la-bbc-agees-de-8-a-47-ans_1815684_3214.html

"Pizzagate" : la rumeur anti-Clinton de trafic d'enfants qui empoisonne le web
http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2016/11/pizzagate-la-rumeur-anti-clinton-de.html

James Alefantis, propriétaire du Comet Ping Pong pizza, a été reçu au moins 5 fois à la Maison Blanche, dont 2 fois reçu personnellement par Obama et sa femme
http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2017/01/james-alefantis-proprietaire-du-comet.html

Virginia Roberts, qui dit avoir été une esclave sexuelle pour des hommes riches, promet de tout dévoiler devant la Cour
http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2015/01/virginia-roberts-promet-de-tout.html

Des politiciens américains et autres richissimes impliqués dans des orgies et relations sexuelles avec des esclaves sexuels dont de jeunes mineures: des preuves vidéo seront soumises au tribunal
http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2015/01/des-politiciens-americains-et-autres.html

Jimmy Savile, ancien animateur de la BBC, faisait partie d'un cercle de satanistes où des rituels d'abus physiques et sexuels ont été faits sur des dizaines de victimes
http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2013/01/jimmy-savile-ancien-animateur-de-la-bbc.html

Pédophilie : le scandale qui ébranle le Parlement britannique
http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2014/07/pedophilie-le-scandale-qui-ebranle-le.html

Après Londres: en Belgique: un Français a été arrêté à Anvers après avoir tenté de foncer en voiture dans la foule

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/03/23/97001-20170323FILWWW00177-belgique-un-probable-attentat-dejoue-a-anvers.php

mercredi 22 mars 2017

Attentat de Londres devant le Parlement: le déroulé en images de l'attaque: LE BILAN MONTE À 5 MORTS, L'ASSAILLANT PROBABLEMENT LIÉ À LA MOUVANCE ISLAMISTE

GRANDE-BRETAGNE - La capitale britannique a été frappée en plein coeur par un attentat mercredi 22 mars. Les faits se sont déroulés au milieu de l'après-midi, tout près du Parlement de Westminster. La police a été alertée aux environs de 14h40 lorsque des coups de feu ont été entendus. Le déroulé des faits commence à être connu, comme vous pouvez le découvrir dans notre vidéo en tête d'article.

Un an jour pour jour après les attentats de Bruxelles, cet acte "terroriste" a fait au moins quatre victimes et une quarantaine personnes ont été blessées. Trois élèves du lycée Saint-Joseph de Concarneau, qui se trouvaient en voyage scolaire outre-Manche, figurent parmi ces blessés.

Après avoir embouti son SUV gris contre des grilles peu après la sortie du pont en début d'après-midi, l'assaillant a couru vers une entrée du Parlement toute proche, avant de poignarder un policier. La police a fait feu sur lui alors qu'il essayait de s'attaquer à un deuxième officier.

Selon les premiers éléments de l'enquête, l'homme aurait agi seul et son acte n'avait pas encore été revendiqué à 22H30, rapporte Scotland Yard, mais la "piste du terrorisme islamiste" est privilégiée. Toute de noire vêtue, Theresa May a dénoncé dans la soirée un attentat "pervers" lors d'une allocution solennelle devant sa résidence du 10, Downing Street.

"Le terroriste a choisi de frapper en plein coeur de notre capitale où les gens de toutes nationalités, religions et cultures convergent pour célébrer les valeurs de liberté, de démocratie et de liberté de parole (...) les forces du mal ne nous diviseront pas", a-t-elle dit à la sortie d'une réunion interministérielle de crise.

C'est l'attaque la plus meurtrière au Royaume-Uni depuis les attentats suicide revendiqués par des sympathisants d'Al-Qaïda qui avaient fait 56 morts le 7 juillet 2005 dans les transports en commun londoniens.




http://www.huffingtonpost.fr/2017/03/22/attentat-de-londres-devant-le-parlement-le-deroule-en-images-de_a_21921521/
http://www.lci.fr/international/en-direct-video-attentat-de-londres-le-bilan-monte-a-5-morts-l-assaillant-probablement-lie-a-la-mouvance-islamiste-2029935.html

mardi 21 mars 2017

Un nombre croissant de personnes dépensent des millions de dollars pour se préparer à des catastrophes planétaires: les ventes de bunkers souterrains ont augmenté de 300% depuis la victoire électorale de Trump

“L’assurance Apocalypse” : La moitié des milliardaires de la Silicon Valley ont un abri

Panique et anxiété suscitent la construction de bunkers de luxe pour les super-riches de Los Angeles (et d'ailleurs)

La société Vivos vient de racheter un ancien abri anti-atomique à Rotehnstein, en Allemagne. Baptisée «Vivos Europa One», cette forteresse souterraine de 25 000 mètres carrés a coûté 200 millions d'euros, soit 292 milllions de dollars canadiens

Visite guidée de bunkers souterrains 

Les Walmart [et Home Depot] font partie d'un programme de gestion globale des urgences depuis le 11 septembre 2001: un partenariat public-privé avec la FEMA (Federal Emergency Management Agency) et autres agences gouvernementales

Le "Plan de continuité du gouvernement": liste d'abris souterrains destinés à l'élite (avec des photos de certaines de ces gigantesques installations)










Plusieurs de ces imposantes installations se trouvent dans le Dakota du Sud, au Texas, au Kansas et à New York. Ces bunkers sont généralement construits pour résister à des explosions nucléaires, ils disposent d'un niveau de sécurité militaire dont des murs de béton de 9 pieds d'épaisseur.

Vivos est l'un des leaders mondiaux dans la construction de bunkers souterrains ou anti−apocalyptique. Le dernier projet de la société, le XPoint, est annoncé comme la plus grande communauté de survivalistes sur Terre. Parsemés à l'intérieur d'un champs de neuf milles pieds carrés dans le sud-ouest du Dakota du Sud, loin de cibles nucléaires, se trouvent 575 bunkers résistant aux bombes qui peuvent accueillir confortablement 10 à 20 personnes chacun, selon la compagnie Vivos. Les bunkers ont environ 26 pieds de large jusqu'à 80 pieds de long, pouvant contenir suffisamment de fournitures pour 12 mois. Ils sont loués 25 000$ pour un bail de 99 ans, plus 1000$ de frais annuels d'entretien. Vivos envisage de construire une école, une église, un champ de tir et un jardin sur la propriété de neuf acres. Elle prévoit également offrir du personnel à temps plein.

Un autre constructeur de bunkers en plein essor ces derniers mois est Rising S Company, une société basée au Texas. Gary Lynch, son directeur général, a déclaré à CNN que les ventes globales ont augmenté de 300 pour cent depuis l'élection présidentielle de novembre dernier. Lynch a ajouté que l'ensemble des ventes de bunkers haut de gamme en 2016 ont augmenté de 700 pour cent par rapport à 2015.

Lire la suite et voir d'autres images et vidéos:

lundi 20 mars 2017

L'ambassadeur israélien à Moscou convoqué après les frappes en Syrie

L'ambassadeur israélien à Moscou a été convoqué vendredi après les frappes menées par l'aviation de l'Etat hébreu sur des cibles présentées comme liées au Hezbollah libanais près de Palmyre en Syrie, a indiqué lundi la diplomatie russe.

«Oui, nous l'avons interrogé à propos» de ce raid, a déclaré à l'agence Interfax le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Mikhaïl Bogdanov, indiquant que l'entretien avait porté sur «les derniers développements en Syrie et autour».

L'ambassadeur israélien à Moscou, Gary Koren, a été convoqué vendredi après que son pays a affirmé avoir ciblé en Syrie des armes «sophistiquées» destinées au Hezbollah libanais, qui combat aux côté du régime de Bachar al-Assad.

La Russie est, avec l'Iran, l'un des principaux alliés du régime de Damas et mène depuis septembre 2015 une intervention militaire en soutien aux forces gouvernementales.

Ce raid israélien survenu avant l'aube près de Palmyre (centre) a provoqué une riposte anti-aérienne de l'armée syrienne et un tir de missile intercepté, en direction du territoire israélien, le plus sérieux accrochage entre les deux pays voisins depuis le début du conflit en Syrie en mars 2011. 

Le ministre israélien de la Défense Avigdor Lieberman a averti dimanche que l'Etat hébreu détruira les systèmes syriens de défense aérienne si de nouveaux missiles sont tirés contre ses avions en opération en Syrie.

Israël et la Russie ont négocié pour éviter des collisions entre avions russes et israéliens dans l'espace aérien syrien et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a rencontré le président russe Vladimir Poutine à plusieurs reprises ces derniers mois afin de créer un mécanisme en ce sens. 

Le ministre israélien du Renseignement, Israël Katz, a toutefois indiqué à l'AFP que la Russie n'est généralement pas prévenue par avance d'une attaque israélienne en Syrie.

Source:

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés