Suivez ce blog via Facebook

jeudi 17 août 2017

Un 6.8 et un 6.5 à L’Île de L'Ascension (Océan Atlantique)

http://quakes.globalincidentmap.com/

À Cambrils au sud de Barcelone, la police abat "quatre terroristes présumés": le lien avec l'attentat de Barcelone quelques heures plus tôt n'est pas établi pour le moment.

Vidéo des coups de feu tirés par les policiers sur les présumés terroristes:
https://www.youtube.com/watch?time_continue=29&v=mUI6Nfm5UGY

ATTENTAT DE BARCELONE - La police a annoncé que "quatre terroristes présumés" avaient été abattus dans la nuit de jeudi à vendredi à Cambrils, à 120 km au sud-ouest de Barcelone, quelques heures après l'attentat dans la capitale catalane ayant fait 13 morts.

"Quatre terroristes présumés abattus à Cambrils et un cinquième blessé", a annoncé la police, sans préciser s'ils étaient liés ou non à l'attentat à la fourgonnette bélier dans la deuxième ville d'Espagne.

Il y a eu une "fusillade" dans la station balnéaire de Cambrils, a de son côté annoncé un porte-parole du gouvernement régional de Catalogne, précisant qu'aucun agent n'avait été blessé.

Selon le correspondant de la radio Cadena Ser, plusieurs rues de la commune étaient barrées et des gens étaient confinés dans des restaurants et des lieux de divertissement.

Dans une vidéo amateur mise en ligne par un média local, on pouvait entendre plusieurs tirs d'armes à feu au milieu des sirènes de police.

"Enfermez-vous chez vous"

"URGENT: à cause d'une opération policière à Cambrils, évitez la rue, enfermez-vous chez vous!", avait tweeté le service d'urgences régional. "NE VOUS METTEZ PAS EN DANGER", conseillait-il.

Source:

En développement: Barcelone : un chauffeur a percuté la foule avec sa camionnette – nombreux blessés

http://www.dreuz.info/2017/08/17/barcelone-un-chauffeur-a-percute-la-foule-avec-sa-camionnette-nombreux-blesses/

Propagande nord-coréenne: Des affiches publiées par des médias de la Corée du Nord montrent des bombes détruisant un drapeau américain, le bâtiment du Capitole et citant la détermination de la Corée du Nord à ne pas se laisser faire

* Ces illustrations ont été publiées aujourd'hui par le porte-parole de Pyongyang, via l'Agence de presse nord-coréenne (KCNA).


On peut lire:
"Toute la région est maintenant à portée de nos missiles"

On peut lire: "Personne ne nous arrêtera"

http://www.dailymail.co.uk/news/article-4799072/North-Korea-shows-Capitol-obliterated-red-missiles.html#ixzz4q13T4QvW

Sites, rapports et documents qui répertorient "l'erreur climatique", soit la fraude du réchauffement climatique causé par l'homme et la falsification des températures

* Carlos Ramirez, contributeur sur ce blog, donnera une conférence sur "L'erreur climatique: à quoi nous attendre pour l'avenir?" le 30 septembre prochain à Montréal. La publicité officielle sera publiée ici au cours des prochains jours.

http://www.climatedepot.com/

http://www.climatesciencenews.com/

http://freedom-articles.toolsforfreedom.com/scientists-refute-manmade-global-warming/

http://www.nationalreview.com/article/425232/climate-change-no-its-not-97-percent-consensus-ian-tuttle

https://www.wsj.com/articles/the-unsettling-anti-science-certitude-on-global-warming-1438300982

http://www.petitionproject.org/index.php

http://www.globalclimatescam.com/opinion/after-brexit-clexit/

http://dailycaller.com/2016/10/24/top-university-stole-millions-from-taxpayers-by-faking-global-warming-research/

http://www.dailymail.co.uk/news/article-3863462/Exposed-university-helped-secure-9million-money-passing-rivals-research-bankroll-climate-change-agenda.html


https://www.wsj.com/articles/joseph-bast-and-roy-spencer-the-myth-of-the-climate-change-97-1401145980?tesla=y

https://www.amazon.com/%2522A-Disgrace-Profession%2522-Steyn-editor/dp/0986398330/

mercredi 16 août 2017

La propagande gauche-droite qui ne cesse de s'intensifier dans les médias de masse, dans certains médias alternatifs et sur les réseaux sociaux est en train de nous diviser: ne soyons pas des idiots!

D’après le ministère syrien des Affaires étrangères, les substances toxiques retrouvées à Alep et aux alentours de Damas auraient été produites par des compagnies britanniques et américaines

Les substances toxiques retrouvées dans les dépôts d'armes des djihadistes à Alep témoignent du fait qu'elles auraient été transportées depuis les États-Unis et le Royaume-Uni, a déclaré le vice-ministre syrien des Affaires étrangères, Faisal Mekdad, lors d'un point de presse à Damas.

«Tout le matériel spécial retrouvé se compose de grenades à main et de pièces de lance-grenades munies de substances toxiques CS et CN (…). Les munitions chimiques ont été produites par la société Federal Laboratories sur le territoire des États-Unis, alors que les substances toxiques ont été fabriquées par les sociétés Cherming Defence UK (Royaume-Uni) et NonLethal Technologies (États-Unis)», a précisé le vice-ministre.

À l'en croire, les substances toxiques ont été retrouvées dans les dépôts des djihadistes à Alep, aussi bien que dans les quartiers libérés dans la banlieue est de Damas.

M.Mekdad a tenu à souligner que conformément à l'article 5 de la Convention sur l'interdiction des armes chimiques (CIAC), l'utilisation des substances toxiques irritantes est interdite sauf pour lutter contre des troubles à l'ordre public. Leur utilisation en tant que moyen de guerre, a-t-il poursuivi, est formellement proscrite.

«Ainsi, on peut soutenir avec conviction que les États-Unis et le Royaume-Uni, ainsi que leurs alliés dans la région, enfreignent la Convention et accordent tout l'appui possible aux organisations terroristes opérant en Syrie. Ils leur livrent non seulement des armes ordinaires, mais aussi des substances toxiques interdites», a conclu le vice-ministre.

Le Conseil de sécurité de l'Onu a récemment examiné le nouveau rapport de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC), qui a confirmé l'utilisation du gaz sarin contre le village syrien de Khan Cheikhoun. Le document a été remis à la commission conjointe mise en place par l'OIAC et l'Onu, qui est chargée d'établir les coupables de l'attaque.

L'opposition syrienne a annoncé le 4 avril qu'une attaque aux armes chimiques avait fait 80 morts et 200 blessés à Khan Cheikhoun, dans la province d'Idlib, accusant les troupes gouvernementales syriennes d'être à l'origine de la dispersion chimique. Le commandement syrien a rejeté la responsabilité de l'incident sur les djihadistes et leurs alliés. Les autorités du pays ont rappelé qu'elles n'avaient jamais utilisé des armes chimiques contre les civils et les terroristes et que l'arsenal chimique syrien avait été retiré du pays sous le contrôle de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC).

Dans la nuit du 6 au 7 avril, 59 missiles de croisière Tomahawk ont été tirés depuis deux navires américains en Méditerranée sur la base aérienne syrienne de Shayrat, près de Homs, en réaction à une dispersion chimique à Khan Cheikhoun attribuée par Washington aux forces fidèles à Bachar el-Assad.

Source:

mardi 15 août 2017

"Foules sur demande": une entreprise qui recrute des acteurs et qui organise des manifestations, des marches politiques et divers événements qui rassemblent des foules pour le compte d'individus, d'entreprises et d'organisations politiques!

https://crowdsondemand.com/political-services/

Charlottesville : un mort et 19 blessés lors d'un rassemblement d'extrême droite

* Cette scène mortelle, certainement fomentée par des propagandistes et activistes soutenus financièrement par les Soros et Cie, pourrait avoir pour objectif de rendre responsables Trump et ses partisans de la guerre raciale: ici des affrontements entre les manifestants "nationalistes blancs" du groupe "Unite the Right" et les contre-manifestants. Notez que l'appellation "nationalistes blancs" utilisée par les médias traditionnels est devenue synonyme, donc interchangeable, avec le terme "suprémacistes blancs". Martelées par les médias, ces deux appellations ont été utilisées selon le principe du conditionnement classique de Pavlov dans lequel les deux termes deviennent indissociables. Cette manipulation d'idéologies crée des "coupables blancs" racistes. Et si en plus on est un blanc qui affiche un attachement à sa patrie, nous sommes des "suprémacistes-nationalistes blancs"! Bien sûr qu'il existe des suprémacistes blancs débiles (Néo-Nazis, KKK, etc.) qui prônent la violence et la guerre raciale, mais je continue de croire que ces affrontements font partie d'un agenda mondialiste.

Plusieurs manifestations et violences liées à la campagne anti-Trump ont été montées par des organisations radicales que finance indirectement George Soros. Mais le milliardaire mondialiste n’est pas seul à financer la révolution par l’intermédiaire d’associations écrans. 

George Soros prédit, en 2012, des manifestations, un État policier et une guerre raciale en Amérique (il a oublié de dire qu'il financerait ces révolutions civiles!)
https://www.rt.com/usa/george-soros-class-war-619/

Qui est vraiment derrière le mouvement "Occupons Wall Street"?
http://conscience-du-peuple.blogspot.ca/2012/05/qui-est-vraiment-derriere-le-mouvement.html

Méthode de recrutement des protestataires dans les rassemblements anti-Trump: via les petites annonces sur Craigslist!
http://conscience-du-peuple.blogspot.ca/2016/06/methode-de-recrutement-des.html

Soros a financé la ridicule marche féministe "pink pussy hat" à Washington aujourd'hui
http://conscience-du-peuple.blogspot.ca/2017/01/soros-finance-la-ridicule-marche.html

Billionaire Globalist Soros Exposed as Hidden Hand Behind Trump Protests — Provoking US ‘Color Revolution’
http://conscience-du-peuple.blogspot.ca/2016/11/billionaire-globalist-soros-exposed-as.html

Trump under attack by 187 organizations directly funded by George Soros
http://drrichswier.com/2016/03/20/organizations-funded-directly-by-george-soros-by-discover-the-networks/

Drame à Charlottesville, en Virginie (États-Unis). Une voiture a foncé samedi sur un groupe de manifestants antiracistes venu s'opposer à un rassemblement de groupuscules de l'extrême droite, faisant un mort et dix-neuf blessés. Cet accident, apparemment volontaire, est survenu peu après l'interdiction de cette manifestation émaillée de violentes échauffourées. Une situation qui a conduit le président Donald Trump à dénoncer la «haine» exprimée, mais sans vouloir pointer la responsabilité sur la droite radicale.

«On marchait dans la rue quand une voiture, une berline noire ou grise, nous a foncé dessus, elle a percuté tout le monde. Puis elle a reculé et nous a encore heurtés », a relaté à l'Agence France-Presse un témoin. Une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux montre une voiture de couleur sombre percuter violemment un autre véhicule par l'arrière, qui lui-même rentre dans une troisième voiture devant lui. La voiture responsable de la collision repart alors vivement en marche arrière, au milieu des manifestants paniqués. Vingt personnes ont été transportées par les secours, une est décédée et dix-neuf ont été prises en charge à l'hôpital, a indiqué le centre médical de l'université de Virginie. La victime est une femme de 32 ans.

Source:

EarthEx 2017 le 23 août prochain: un exercice transnational ayant pour objectif de préparer les organismes gouvernementaux et non-gouvernementaux à faire face à une perte de courant à grande échelle pendant une longue durée


L'après-midi du lundi 21 août 2017, une éclipse solaire totale se produira dans l'ensemble des États-Unis. Un tel événement n'a pas eu lieu depuis plus de 99 ans, soit depuis 1918. 

Plusieurs États se préparent à des scénarios d'urgence pour cette journée du 21 août, dont l'État du Nebraska qui se prépare depuis un an à "de multiples scénarios", disant que des millions d'Américains se déplaceront à travers les États-Unis pour être témoins du phénomène.

Deux jours après l'éclipse solaire totale, soit le 23 août 2017, aura lieu un exercice d'urgence majeur auquel participeront des organismes gouvernementaux et non gouvernementaux, un exercice transnational connu sous le nom de EarthEx 2017. Il s'agit des organismes habituels qui y participeront, tels que l'Agence fédérale de gestion des urgences (FEMA), le Département de la Sécurité Intérieure (DHS) et le Département de l'Énergie (DOE). 

Au cours de l'exercice du 23 août, ils effectueront un exercice de 4 heures comportant trois phases impliquant une panne de courant de longue durée qui affecte des millions de citoyens. 

EarthEx 2017 a pour mission d'améliorer la résilience de la communauté face aux coupures de courant à grande échelle et de longue durée grâce à des exercices multi-sectoriels.

L'exercice EarthEx 2017 est organisé par le Conseil sur la sécurité de l'infrastructure électrique (EIS Council), organisation qui facilite la collaboration et la planification nationale et internationale pour protéger les services publics essentiels de nos sociétés contre les dangers nommés "Black Sky". 

Un danger "Black Sky" (ciel noir) est un événement catastrophique qui perturbe sévèrement le fonctionnement normal des infrastructures critiques dans plusieurs régions pour une longue durée. Parmi ces événements: les impulsions électromagnétiques (EMP),les interférences électromagnétiques, le cyber-terrorisme. les attaques coordonnées sur les infrastructures (réseau électrique, etc.), les mégas séismes, les perturbations géomagnétiques (éjection de masse coronale), les ouragans et autres phénomènes météorologiques.

Sources:

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés