Suivez ce blog via Facebook

mardi 19 septembre 2017

L’ouragan Maria dévaste l’île de la Dominique

ROSEAU, Dominique — L’ouragan Maria a foncé sur l’île de la Dominique avec des vents soufflant à plus de 250 kilomètres par heure, emportant des toits, dont celui de la résidence du premier ministre, qui fait état d’une destruction «ahurissante» de l’île caribéenne.

Maria se dirige maintenant vers d’autres îles des Caraïbes déjà dévastées par l’ouragan Irma.

Sur sa page Facebook, le premier ministre Roosevelt Skeritt écrit que des rapports préliminaires laissent présager une dévastation presque généralisée du territoire. Il dit craindre que certains de ses concitoyens aient perdu la vie en raison notamment des glissements de terrain.

M. Skeritt ajoute que son toit s’est envolé, se disant «complètement à la merci de l’ouragan» pendant que l’eau inondait sa maison. Sept minutes plus tard, il mentionnait avoir été secouru.

L’oeil de l’ouragan est passé au-dessus de l’île tard lundi soir avant que Maria ne perde de sa vigueur en devenant un ouragan de catégorie 4. Tôt mardi matin, Maria redevenait un ouragan de catégorie 5.

Des vents violents accompagnés d’importantes quantités de pluie se sont abattus sur la Dominique pendant des heures. L’inspecteur Pellam Jno Baptiste a déclaré tard lundi soir qu’on ne rapportait aucun décès, mais il a ajouté que les policiers ne pouvaient se rendre sur le terrain en raison des conditions trop dangereuses.

Les autorités en Guadeloupe s’attendent à ce que des inondations majeures surviennent sur l’île française.

Dans l’île voisine de la Martinique, les autorités ont ordonné aux gens de demeurer à l’intérieur et de se préparer à des pannes d’électricité et à des problèmes d’alimentation en eau. Toutes les écoles et les services non essentiels ont été fermés.

Pour sa part, Porto Rico se prépare à être frappé directement par l’oeil de l’ouragan Maria. Environ 70 000 personnes sont toujours sans électricité depuis le passage de l’ouragan Irma et 200 citoyens demeurent encore dans des centres d’hébergement.

Ernesto Morales, météorologue au service national américain de météorologie à San Juan, a déclaré que cet ouragan risquait d’être catastrophique pour Porto Rico, qui pourrait recevoir jusqu’à 48 centimètres de pluie. Les forts vents pourraient balayer l’île pendant 12 à 24 heures.

Le Centre national des ouragans de Miami a mentionné que l’oeil de l’ouragan Maria se situait tôt mardi matin à environ 100 kilomètres à l’ouest-sud-ouest de la Guadeloupe avec des vents soufflant à 260 kilomètres par heure.

Source:
http://journalmetro.com/monde/1200381/louragan-maria-devaste-lile-de-la-dominique/

Depuis la tribune de l'Onu, le Président américain Donald Trump a promis d'«anéantir» la Corée du Nord en cas de menace pour les États-Unis

Washington n’aura pas d’autre choix que d’anéantir la Corée du Nord si elle continue à menacer les États-Unis, a déclaré ce mardi le Président Donald Trump depuis la tribune de l’Onu.

«Les États-Unis sont très patients, les États-Unis sont forts. Mais si on nous contraint à nous défendre ou à défendre nos alliés, nous n’aurons pas d’autre choix que de détruire complètement la Corée du Nord», a lancé Donald Trump.

Et d’ajouter que l’«homme-fusée» — surnom qu’il a donné au dirigeant nord-coréen Kim Jong-un – accomplissait une «mission-suicide pour lui-même et son régime».

«Les États-Unis sont prêts, veulent et peuvent [anéantir la Corée du Nord, ndlr], mais espèrent que ceci ne s’avérera pas nécessaire», a pointé Donald Trump.

Détails à suivre…

De plus en plus de scientifiques, et d'études, dénoncent "l'alarmisme du réchauffement climatique d'origine anthropique" comme étant un mensonge institutionnalisé cautionné et ordonné par les plus hautes instances afin de servir les politiques internationales, restrictives et coûteuses, sur l'environnement

* Articles en anglais.




L'étendue de la glace de l'Arctique est en hausse de 40% depuis les derniers 5 ans:

Le changement climatique n'est pas aussi menaçant pour la planète que prévu, suggèrent de nouvelles recherches:

Les alarmistes du climat font mentir leur propre science:

Le réchauffement climatique pourrait se produire plus lentement que prévu, selon une étude

Les niveaux de la mer diminuent

Une étude de la NASA confirme que les niveaux de la mer diminuent

Une expédition de voile vers le pôle Nord, ayant pour objectif de sensibiliser au réchauffement climatique, a été obligée de reculer 590 milles nautiques à la limite de sa destination, après que les yachts ont été bloqués par de grandes quantités d'une substance blanche congelée!

Le navire russe, Akademic Shokalskiy, a été bloqué dans la glace lors d'une expédition de recherche sur le changement climatique, mais près de 98% des reportages sur les chercheurs échoués n'ont pas mentionné le but de leur mission

lundi 18 septembre 2017

Baisse de température à Paris, Tamise gelée: le monde au seuil d'une période glaciaire

* Le "minimum de Maunder" est une époque appelée "petit âge glaciaire", où le climat terrestre était assez froid, du moins en Europe, en Amérique du Nord et en Chine. 

Le climat terrestre serait donc, en partie, déterminé par l'activité magnétique du Soleil. Deux hypothèses sont évoquées :
- variation du rayonnement solaire,
- la modulation du flux des rayons cosmiques par le vent solaire.

Une nouvelle période de glaciation s'annonce : au cours des prochaines années, les températures moyennes risquent de baisser de quelques degrés dans plusieurs villes européennes. Le Royaume-Uni doit se préparer à des décennies d'hivers rigoureux, lit-on dans le Mirror.

Des climatologues promettent aux habitants du «Vieux continent» des baisses des températures hivernales. Le Royaume-Uni risque d'être le plus touché par ce phénomène. Même la Tamise qui ne gèle plus depuis près de deux siècles pourrait se couvrir d'une épaisse couche de glace.

«Cette situation climatique sérieuse […] n'est pas susceptible de changer du jour au lendemain, car une réévaluation des cycles passés et d'autres facteurs affectant l'activité solaire actuelle et la fréquence des taches solaires nous montrent de manière absolument convaincante que nous nous approchons de quelque chose comme le minimum de Maunder [époque, approximativement située entre 1645 et 1715, durant laquelle le nombre de taches solaires et son activité de surface était significativement plus faible qu'aujourd'hui, ndlr]», estime James Madden, expert en climatologie, dans son commentaire au Mirror.

Ce dernier augure pour des décennies à venir une période où la Tamise gèlerait régulièrement ou bien une ère glaciaire de pleine échelle.

Comme l'explique à l'édition Alex Sosnowski, météorologie en chef d'AccuWeather, «les températures de surface océaniques peuvent largement affecter celles des zones riveraines».

Le climat dans la région, notamment à Londres, à Amsterdam, à Paris et à Lisbonne, peut se refroidir de quelques degrés alors que le réchauffement touche globalement la planète, ajoute-t-il.

Ce phénomène est facile à expliquer, estime pour sa part Nikolaï Doronine, de la faculté de géographie de l'Université d'État de Moscou. Dans son commentaire à Vetcherniya Moskva, il souligne que la cause principale de ce genre de changements climatiques est la fonte des glaces arctiques.

Selon M. Doronine, ce nouveau facteur a perturbé le mouvement des masses atmosphériques, si bien qu'elles ne suivent plus l'axe «ouest-est», mais «nord-sud» ce qui provoque la baisse des températures et des froidures anomales en hiver.

Source:

Russes, Chinois et Américains montrent leurs muscles autour de la Corée du Nord

http://www.bfmtv.com/international/russes-chinois-et-americains-montrent-leurs-muscles-autour-de-la-coree-du-nord-1258900.html

Maria devient un ouragan de catégorie 5 à l’approche des Caraïbes

* Des gens à peine relevés vont recevoir un deuxième souffle de malheurs et de désolations. Quelle tristesse et surtout, quelle impuissance.

A Hurricane Warning is in effect for...
* Guadeloupe
* Dominica
* St. Kitts, Nevis, and Montserrat
* U.S. Virgin Islands
* British Virgin Islands
* Puerto Rico, Culebra, and Vieques

A Tropical Storm Warning is in effect for...
* Antigua and Barbuda
* Saba and St. Eustatius
* St. Maarten
* Anguilla
* St. Lucia
* Martinique

A Hurricane Watch is in effect for...
* Saba and St. Eustatius
* St. Maarten
* St. Martin and St. Barthelemy
* Anguilla
* Isla Saona to Puerto Plata

A Tropical Storm Watch is in effect for...
* St. Vincent and the Grenadines
* West of Puerto Plata to the northern Dominican Republic-Haiti
border

L’ouragan Maria, qui a atteint la catégorie 5 -le niveau maximal-, menaçait lundi soir les Caraïbes, frôlant en premier l’île française de la Martinique où 33 000 foyers étaient déjà privés d’électricité.

Ravagée par Irma il y a une dizaine de jours, toute la région a été mise en état d’alerte avant le passage de Maria qui s’est renforcé en moins de 24 heures, passant du statut de tempête tropicale à celui d’ouragan catégorie 5 sur l’échelle de Saffir-Simpson.

«Maria devient un ouragan de catégorie cinq potentiellement catastrophique» et ses vents «se rapprochent de la Dominique», a précisé le Centre américain des ouragans (NHC) dans son bulletin prévisionnel de 19h mardi.

Selon Météo France, l’oeil du cyclone est passé à 50 km des côtes au nord de l’île française de la Martinique et son mur, qui concentre des vents très forts, est passé à 25 km.

Les autorités françaises avaient déjà ordonné l’évacuation des zones à risque.

Dans cette île passée lundi en alerte «violette» cyclonique, le plus haut niveau, qui entraîne le confinement de la population, 33 000 foyers étaient privés d’électricité à 18h00 locales, selon la préfecture, qui n’a pas relevé de dégâts significatifs à ce stade.

«J’ai des bougies, des lampes et à manger. J’ai des légumes en boîte et du gaz. S’il n’y a plus d’électricité, ça ira. Les fenêtres sont fermées, tout est cloué déjà», avait témoigné à l’AFP quelques heures plus tôt Anne-Marie, 84 ans, habitante de Rivière-Salée, au sud de la Martinique.

Outre la Martinique, Maria, qui progresse à 17 km/h dans la direction ouest-nord-ouest, selon le NHC, menace une autre île française des Antilles, la Guadeloupe, ainsi que Saint Kitts and Nevis, Montserrat (Royaume-Uni), et la Dominique, île anglophone indépendante.
En soirée, la Guadeloupe a elle aussi été placée en alerte «violette» cyclonique et des alertes ouragan ont également été déclenchées à Sainte-Lucie et dans les îles Vierges britanniques et américaines.

Météo France prévoit à la Guadeloupe « des conditions de vent beaucoup plus sévères que ce qui était anticipé », avec des vents moyens de 150 km/h et des rafales à 200 km/h.

«Des réserves d’eau»

«Les cyclones, ça fait toujours un peu peur, même si, quand on a connu Hugo (ouragan qui avait fait plus d’une dizaine de morts et 30 000 sinistrés en Guadeloupe en 1989, ndlr), rien ne peut être pire », a souligné auprès de l’AFP Eric, la quarantaine, habitant de Gosier, en Guadeloupe.

Ce père de famille a «fait des réserves d’eau», parce qu’il a «des enfants en bas âge», et va «contreplaquer» sa maison avant l’ouragan.

L’oeil du cyclone devait passer à proximité de l’île de la Dominique au cours des prochaines heures, selon le NHC.

Il devrait également passer au sud des côtes de Saint-Martin et Saint-Barthélemy, ravagées le 6 septembre par l’ouragan Irma de catégorie 5, selon le ministère néerlandais de la Défense. Les deux îles ont été placées en vigilance rouge, selon Météo France.

Onze personnes sont mortes à Saint-Martin côté français lors du passage d’Irma, quatre côté néerlandais.

La Croix-Rouge a acheminé dimanche 11 tonnes d’aide, dont des matériaux «pour couvrir les maisons et réparer des toits», à Sint Maarten, la partie néerlandaise de l’île, dont le port a été fermé «jusqu’à vendredi», selon la Marine des Pays-Bas.

Des soldats sont aussi «en route pour les îles de Saba et de Saint-Eustache», qui font partie du royaume des Pays-Bas, a tweeté la Marine néerlandaise lundi.

Saba et Saint-Eustache ont subi moins de dégâts que Saint-Martin. Néanmoins Irma y avait arraché de nombreux toits, faisant de nombreux sans-abri.

«Renforts»

En France, le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb avait annoncé dimanche l’envoi de 110 militaires de la protection civile en Guadeloupe, et rappelé qu’«environ 3000» renforts se trouvaient déjà sur place. « Jusqu’à 400 à 500 personnes » pourraient être envoyées en renfort si besoin.

«Nous aurons des difficultés importantes», a-t-il reconnu, la Guadeloupe étant «le centre logistique» permettant d’alimenter Saint-Martin et d’organiser les rotations aériennes et les approvisionnements.

Les Britanniques ont également annoncé des renforts pour les îles Vierges: «Nous avons déployé 40 personnels supplémentaires en soutien, 37 personnels humanitaires, et plus de 1300 militaires sont sur les îles et seront prêts à aider pour les tâches prioritaires quand Maria sera passé», a indiqué un porte-parole du ministère de la Défense.

Les gouvernements français, néerlandais et britannique ont été critiqués pour ne pas avoir déployé plus de moyens avant et après le passage de l’ouragan Irma, qui a dévasté leurs territoires d’outre-mer.

Ils sont notamment accusés d’avoir tardé à envoyer secours et renforts policiers sur les îles, plongées dans le chaos et parfois livrées aux pillages après le passage de l’ouragan, qui a fait une quarantaine de morts dans les Caraïbes.

Source:

Rappel: Conférence de Carlos Ramirez le 30 septembre prochain à Montréal: "L'erreur climatique"

Notez la date à votre agenda! 120 places disponibles.

Samedi 30 septembre 2017
Centre St-Pierre (salle 200)
1212, rue Panet 
Montréal 
10$ par personne
À deux pas du métro Beaudry

Stationnement disponible au Centre St-Pierre (6$)


Voici une vidéo produite par Carlos Ramirez qui vous donnera un aperçu des grands thèmes qui seront discutés dans sa conférence:



Nouvelle démonstration de force américaine en Corée. Six appareils de l'US Air Force ont survolé la péninsule, lundi, après les derniers essais nucléaire et balistique nord-coréen

http://www.leparisien.fr/international/coree-des-chasseurs-et-bombardiers-americains-survolent-la-peninsule-18-09-2017-7268739.php

vendredi 15 septembre 2017

«Au cas où la Corée du Nord se lancerait dans des provocations contre nous ou notre allié, nous avons la capacité de la détruire de manière irréversible», a déclaré le Président sud-coréen Moon Jae-in suite au nouveau tir de missile par Pyongyang, qu'il a fermement condamné

https://fr.sputniknews.com/international/201709151033054977-coreesud-coreenord-menace/

Explosion «terroriste» dans le métro à Londres

 Plusieurs personnes ont souffert de brûlures après la détonation d'un engin artisanal dans une rame du métro à l'heure de pointe. La police considère l'affaire comme un acte «terroriste».

Une explosion s'est produite vendredi matin à l'heure de pointe dans le métro de Londres. Une détonation suivie de flammes a eu lieu dans un wagon d'un train à la station de Parsons Green, dans le sud-ouest de la capitale. 18 personnes blessées ont été transportées à l'hôpital, principalement pour des brûlures au visage ou aux membres, selon les premiers témoignages.

Les services de secours ont été appelés à 8h20 (9h20 à Paris) et sont arrivés sur place en cinq minutes. Le métro, sur la District line, est à cet endroit à ciel ouvert. Des photos postées sur Twitter montrent un seau en flammes dans un sac en plastique sur le sol de la rame qui ne semble pas avoir été endommagée par l'explosion. Leur authenticité n'a pas été confirmée, mais les témoignages de passagers semblent corroborer cette hypothèse. Des témoins évoquent une «boule de feu» traversant le wagon.

Une journaliste de la BBC, Riz Lateef, présente sur les lieux, en route vers son travail, témoigne de la «panique alors que les gens se précipitaient pour sortir du train». Certains ont été blessés dans la précipitation. Une femme a été évacuée sur une civière. «Beaucoup de gens boitaient et étaient couverts de sang. Plein de gens pleuraient et tremblaient», a raconté un témoin sur BBC 5 Live.

La police considère l'événement comme un acte «terroriste». Les services antiterroristes ont repris l'enquête, initialement lancée par la police des transports. Des centaines d'enquêteurs travaillent sur l'affaire, épaulés par le renseignement intérieur MI5. Selon Mark Rowley, chef de la Metropolitan Police, il s'agit de la «détonation d'un engin explosif improvisé». Selon le Daily Mail, une seconde bombe artisanale n'aurait pas fonctionnée.

Le trafic a été interrompu sur la ligne de métro et la circulation coupée dans le quartier de Parsons Green pour faciliter l'accès des secours. De nombreux Français expatriés vivent dans ce quartier, où se trouve une école francophone. La première ministre Theresa May doit tenir une réunion de crise des services de sécurité en début d'après-midi.

La présence policière a été immédiatement renforcée à travers la capitale, notamment dans les transports. Londres a subi deux attaques terroristes cette année, à Westminster (4 morts), en mars, et à London Bridge en juin (8 morts). 22 personnes ont été tuées dans l'explosion d'une bombe dans une salle de concert à Manchester en mai. Tous ces attentats ont été revendiqués par l'État islamique. En 2005, plusieurs explosions dans le métro et bus londoniens avaient fait 52 morts.

Source:

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés