Suivez ce blog via Facebook

jeudi 11 mai 2017

Le président Donald Trump a signé un décret, jeudi, lançant une commission pour examiner les allégations de fraude électorale, venant appuyer ses affirmations non étayées selon lesquelles des millions de personnes ont voté illégalement lors de la présidentielle en 2016

La Maison-Blanche a affirmé que la «Commission consultative sur l'intégrité électorale» du président examinera les allégations de votes illégaux et d'enregistrements frauduleux d'électeurs dans certains États et à travers le pays.
Le vice-président Mike Pence présidera la commission, et le secrétaire d'État du Kansas Kris Kobach en sera le vice-président. Les membres feront rapport à M. Trump en 2018.
M. Trump a allégué, sans preuve, qu'entre trois à cinq millions de personnes avaient voté illégalement lors de l'élection présidentielle en 2016 ayant mis aux prises M. Trump et la démocrate Hillary Clinton.
Il avait promis depuis son entrée en fonction d'enquêter sur la fraude électorale, un processus qui avait été reporté de quelques mois.
Des démocrates et des groupes de défense des droits des électeurs ont qualifié de subterfuge la création de la commission, arguant qu'il y avait peu, ou pas, d'allégations crédibles d'une fraude électorale massive. Ils ont dit craindre que la nouvelle entité soit utilisée pour établir les fondements de règles plus strictes qui risqueraient de nuire à la participation d'électeurs démunis et de communautés minoritaires.
«Le seul objectif de cette commission est de propager un mythe et d'encourager les gouverneurs et les législateurs républicains au niveau des États à accentuer la suppression d'électeurs», a affirmé le sénateur du Vermont, Bernie Sanders, ex-candidat à l'investiture démocrate contre Mme Clinton.

1 commentaire:

  1. Oh la la, moi qui ai suivi quotidiennement sur les réseaux alternatifs américains (en anglais) les élections américaines, j'ai entendu parler de tellement de FRAUDES de toutes sortes, que je ris, si ce n'était triste, en lisant l'avis de Bernie Sanders, qui parle de "propager un mythe"... alors qu'il s'agit d'une réalité trop criante... il n'y a qu'à voir les vidéos réalisées par Action Veritas, un patriote qui a pris des risques et reçu des menaces, pour enregistrer à l'insu des gens des situations réelles de fraudes. Et c'est sur ces faits, entre autres, que je me base pour écarter allègrement des craintes que de nouvelles règles plus strictes puissent "nuire à la participation d'électeurs démunis et de communautés minoritaires"...

    Il s'agit au contraire d'éviter que des gens non inscrits, car n'ayant pas droit de voter aux USA, puissent tout de même le faire, comme OBAMA avait invité les millions de gens non citoyens à venir voter (= pour Hillary) en leur garantissant qu'il n'y aurait aucune conséquence à cela. Et là, c'est une vidéo où OBAMA en personne annonçait cela que j'ai vue.

    Et Action Veritas qui a filmé des illégaux en pleine action de vote illégal...

    Il y a même une vidéo que j'ai vue où un personnage revêtu d'une burka, vêtement noir le recouvrant totalement de la tête aux pieds, a pu voter car on lui a proposé, devant camera cachée, de voter sous l'identité de ... Huma ABEDDIN.

    Rien que ça...

    Et ce pauvre Bernie (Berné) Sanders, qui ose craindre la "suppression d'électeurs"...

    Voyons, Monsieur Berné (et Bernateur) comment voulez-vous que des règles plus strictes soient émises qui aboutissent à rayer de la liste des électeurs de... VRAIS ELECTEURS ?

    Comment un Etat de droit comme les USA pourraient-ils mettre en place des règles rayant de VRAIS électeurs de leurs listes ?

    ça ne tient pas la route, n'importe qui pourrait monter au créneau, avec bien-fondé, pour contester de tels règlements, qui ne passeraient pas.

    Et comme ces zozos 8imbecilles pour moi) n'ont pas d'autres arguments valables à opposer, ils essayent de semer le doute dans l'esprit des gens (américains et autres) mal informés, en utilisant des formules vagues et mensongères, comme celles que j'ai soulignées et qui ne font même pas sens si on prend le temps de se pencher dessus ne serait-ce que quelques secondes.

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés