Suivez ce blog via Facebook

lundi 21 août 2017

Des hauts gradés de l’armée américaine en Corée du Sud pour avertir Pyongyang

De gauche à droite : Harry Harris, chef du Commandement du Pacifique des Etats-Unis, Vincent K. Brooks, commandant en chef de l’USFK, et John Hyten, à la tête du Commandement stratégique de l’armée américaine. (Photo d'archives Yonhap)

SEOUL, 22 août (Yonhap) -- Le chef du Commandement du Pacifique des Etats-Unis, l’amiral Harry Harris, le numéro un du Commandement stratégique de l’armée américaine, le général John Hyten, et le directeur de l’Agence de défense antimissile des Etats-Unis, le général de corps d’armée Samuel Greaves, enverront ce mardi un message d’avertissement fort et clair à la Corée du Nord lors d’une conférence de presse conjointe, ont annoncé des officiels.

Cette intervention devant les médias aura lieu sur une base des Forces américaines en Corée du Sud (USFK). Il est très rare de voir des très hauts gradés militaires américains basés à l’étranger se réunir en Corée du Sud et publier un communiqué commun. Cela illustre la préoccupation de Washington vis-à-vis de l’avancée des programmes nucléaire et balistique du régime nord-coréen.

Le mois dernier, le Nord a testé «avec succès» deux missiles balistiques intercontinentaux (ICBM). Le service du renseignement américain estime par ailleurs que le pays ermite a fait un grand pas vers la miniaturisation des têtes nucléaires.

Les chefs militaires américains devraient souligner que l’option militaire ne sera pas écartée si les efforts visant à résoudre la question nord-coréenne par la voie diplomatique n’aboutissent pas, a indiqué une source. Le régime de Kim Jong-un sera sûrement averti de se garder de sous-estimer les capacités de défense des deux pays alliés.

Le commandant en chef de l’USFK, le général Vincent K. Brooks, sera également présent à la conférence de presse. Il a été rapporté que les officiers visiteront la nouvelle base à Seongju, dans la province du Gyeongsang du Nord, où a été installé le système antimissile THAAD, après avoir assisté à une manœuvre de l’exercice combiné Ulchi Freedom Guardian (UFG) actuellement en cours.

Ces voyages en Corée du Sud interviennent aussi à un moment où le ministre de la Défense Song Young-moo et le chef d’état-major des armées Jeong Kyeong-doo ont récemment accédé à leur nouvelle fonction.

Source:

2 commentaires:

  1. L'attaque serait prévue pour septembre...d'après les juifs...

    RépondreSupprimer
  2. Il faut le dire22 août 2017 à 11:19

    On voit bien qu'Israel a bien choisi le moment pour une déflagration mondiale...fort ces démons quand même...

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés