Suivre ce blog via Facebook

lundi 16 avril 2018

Le président russe Vladimir Poutine a averti dimanche que de nouvelles frappes occidentales contre la Syrie provoqueraient « le chaos » dans les relations internationales, après une attaque coordonnée menée samedi par les États-Unis et leurs alliés

* Ce que nous pouvons en déduire, de la situation géopolitique mondiale actuelle, c'est que la mèche est courte et que l'horloge atomique doit être très près de minuit moins une. Prions pour que les aiguilles s'arrêtent pour encore un peu de temps...


M. Poutine a souligné, lors d'une conversation téléphonique avec son homologue iranien Hassan Rohani, que « si de telles actions, menées en violation de la Charte des Nations unies, venaient à se reproduire, cela provoquerait inévitablement le chaos dans les relations internationales », selon un communiqué du Kremlin.

Les deux dirigeants ont « constaté que cette action illégale endommageait sérieusement les perspectives d'un règlement politique en Syrie », selon la même source.

Les États-Unis, la France et le Royaume-Uni ont lancé samedi des frappes concertées en Syrie contre le régime de Bachar al-Assad, une semaine après l'attaque chimique présumée du 7 avril dans la ville syrienne alors rebelle de Douma, imputée aux forces gouvernementales.

Vladimir Poutine avait déjà dénoncé samedi « avec la plus grande fermeté » ces frappes qu'il a qualifiées d' « actes d'agression à l'encontre d'un État souverain qui se trouve à l'avant-garde de la lutte contre le terrorisme ».

Source:
http://fr.canoe.ca/infos/international/archives/2018/04/20180415-103840.html

3 commentaires:

  1. Chère Isabelle, lectrices et lecteurs


    Un astéroïde, ai-je appris, a frôlé la terre dans la nuit du 14 avril au 15 avril ! Sur le site d'Earthsky l'heure indiquée de son passage le plus rapproché de la terre, au-dessus de l'Amérique du Nord, est 02h41.

    L'astéroïde était à une distance de 192,317 km de la terre, soit la moitié de la distance entre la terre et la lune. Quelques heures plus tard (05h59), il est passé encore plus près de la lune.

    De trois à six fois plus gros que celui de Tcheliabinsk, il n'a été détecté que quelques heures avant son passage. Je vous laisse le soin d'imaginer ce à quoi nous avons échappé. Est-ce la générale avant le Grand Jour ?

    http://www.journaldemontreal.com/2018/04/17/un-asteroide-a-frole-la-terre-quelques-heures-apres-sa-decouverte-1
    Source:
    http://earthsky.org/space/asteroid-2018-ge3-passed-earth-apr-15-2018

    En UDP
    Corpus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est effectivement très inquiétant qu'une énorme roche puisse nous tomber dessus sans préavis. J'ai toutefois de la difficulté à comprendre, avec tous les satellites qui gravitent sur 365 degrés, comment un gros caillou pourrait échapper à la vigilance de tous les centres de surveillance sur la planète...

      Supprimer
    2. Oui en effet d'autant que nombre de chercheurs scrutent intensément l'espace.... et en plus à l'ère des systèmes de repérage et de traquage et d'écoute des moindres pets de la population !

      Corpus

      Supprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés